Pass the pass (word)

Il arrive que j’ai le temps de lire les technet de Microsoft…, j’aurais du le faire beaucoup plus tôt !

Si vous utilisez beaucoup le bureau à distance, vous aurez déjà découvert RDCMan :

Si vous êtes un aficionados, vous n’aurez pas manqué le SSO pour bureau à distance, qui permet d’éviter de rentrer ses identifiants lors d’une connexion :

(dans les commentaires du blog MSDN, on trouve aussi les options particulières pour activer ce mode sous Windows XP SP3 et envers les serveurs non NLA et sans TLS)
Ceci fonctionne très bien vers toutes les machines basées sur NT 6 depuis des machines NT 6 ! (ou XP SP3 avec le nouveau fournisseur de sécurité RDP installé) (c’est déjà ça ;))

Sans trop chercher à comprendre le fonctionnement, j’ai tout de suite voulu tester les fonctionnalités « pass-the-hash » de mimikatz sur une connexion bureau à distance….
Sans succès :(, la connexion continue à s’effectuer avec les identifiants virtuels de mimikatz… c’est donc que ce SSO fonctionne avec un « système » autre que nos hashs préférés, a priori directement notre mot de passe courant !
Ces fonctionnalités de SSO utilisent, entre autres, un SSP (security support provider) dans LSA (Local Security Authority) : tspkg

Le provider

Ce provider n’est pas sans nous rappeler msv1_0 qui, au fil des versions, continue de nous faire profiter de quelques fonctions amusantes :

NlpGetPrimaryCredential    ; GetPrimaryCredential
NlpAddPrimaryCredential    ; AddPrimaryCredential
NlpDeletePrimaryCredential ; DeletePrimaryCredential

Pour rappel, ces fonctions permettent de récupérer les hashs LM et NTLM d’une connexion existante en fonction de l’identifiant, puis de le manipuler (réinjecter par exemple)….
rien de nouveau, c’est déjà dans mimikatz 0.x, et c’est fort amusant

Notre nouvelle librairie préférée dispose d’une fonction très sympathique elle aussi :

TSCredTableLocateDefaultCreds
*TSObtainClearCreds

* dans certains cas

  • TSCredTableLocateDefaultCreds ; retourne une structure permettant de pointer vers les identifiants et le mot de passe « obfusqué » en fonction de l’identifiant de connexion
  • TSObtainClearCreds ; a été une bonne piste de départ, cette fonction retourne la structure finale avec le mot de passe en clair (!), en réalité cela repose sur : LsaUnprotectMemory

Problème

Ce provider est actif par défaut sous les NT 6 ! Et le stockage des mots de passe est effectué même si le SSO n’est pas activé !

pass-the-pass

Téléchargement et fonctionnement

Une livraison de mimikatz en version « pre-alpha » pour l’occasion :

(plus d’information : http://blog.gentilkiwi.com/mimikatz/librairies/sekurlsa#getLogonPasswords et http://blog.gentilkiwi.com/mimikatz/librairies/sekurlsa/tspkg)

Petite parenthèse pour les Windowsiens prudents (Aurélien C), il faut faire attention à débloquer le fichier téléchargé, sinon les fichiers décompressés auront du mal à fonctionner :

Les fonctions évoqués plus hauts, ne sont bien sûr disponibles que sur les systèmes NT 6 ! (ou XP SP3 sur lequel le provider tspkg aurait été activé)

A exécuter après avoir obtenu des droits administrateurs (ou system) :

privilege::debug
inject::process lsass.exe sekurlsa.dll
@getLogonPasswords

La commande privilege::debug n’est pas obligatoire si vous êtes déjà system.

Améliorations

par ordre d’importance

  1. étudier une authentification SSO RDP sans mot de passe en clair (avec un challenge/response par exemple)
  2. ne pas stocker directement un mot de passe avec comme seule protection réversible LsaProtectMemory (ça fait stagiaire étudiant)
  3. rendre le stockage de données de connexion dépendant de la stratégie SSO
  4. stratégie devant être au niveau utilisateur, pas au niveau machine… les identifiants appartiennent à un utilisateur, pas à une machine…

En attendant, il est URGENT de retirer le provider tspkg… surtout si vous n’utilisez pas le SSO du RDP !

Pour cela, il faut passer par le registre :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Lsa, valeur Security Packages et enlever seulement la ligne tspkg

ssp_tspkg
et redémarrer…

7 réflexions au sujet de « Pass the pass (word) »

  1. En powershell :
    $CleanSSP=Get-ItemProperty « Registry::HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Lsa » |Select-Object -expandProperty « Security Packages »|? {$_ -ne « tspkg »}

    set-itemproperty -path « Registry::HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Lsa » -Name « Security Packages » -value $CleanSSP

    pour ceux qui voudrait déployer un bout de script pour fixer la faille rapidement

    et OMG quand j’ai vu ça, j’espère qu’un vrai fix va sortir rapidement.

    • $CleanSSP=Get-ItemProperty "Registry::HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Lsa" |Select-Object -expandProperty "Security Packages"|? {$_ -ne "tspkg"}
      set-itemproperty -path "Registry::HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Lsa" -Name "Security Packages" -value $CleanSSP

      Avec le tag ca devrait passer mieux

    • Merci pour ce raccourci Powershell (je n’accroche pas encore ;))

      Il semblerait que la désactivation de tspkg nécessite aussi la désactivation du provider de sécurité credssp.dll pour que les connexion RDP avec NLA facultatif fonctionnent…

      Avec NLA obligatoire, la conservation de credssp.dll, et donc tspkg, est malheureusement nécessaire :(

  2. Ping : Se acabo el Pass-the-hash | Jca it consulting

  3. Ping : The path to the Golden Ticket | Count Upon Security

  4. Ping : Se acabo el Pass-the-hash | Packetsoft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *